Se préparer à la saison cyclonique en polynésie française

Comment se préparer à la saison cyclonique en Polynésie française

La Polynésie française est marquée par une période cyclonique de fin novembre à début avril. À l’approche de cette saisonnalité, il est bien important de se préparer afin de faire face à toute éventualité.

Dans cet article, EDT ENGIE vous donne tous les conseils pour vous préparer adéquatement à la saison cyclonique en Polynésie française.

Qu’est-ce qu’un cyclone ?

Un cyclone est un enroulement nuageux d’air chaud et humide quasi circulaire. Son tourbillon peut atteindre une taille très impressionnante, soit de quelques centaines de kilomètres à plus de 1000 kilomètres.

Un cyclone naît typiquement au-dessus de la mer, sur une épaisseur de 50 à 100 mètres, lorsque la température de l’eau atteint ou dépasse 26 degrés Celsius.

En moyenne, on estime que les vents d’un cyclone ont une vitesse d’environ 118 km/h.

L’énergie déployée chaque seconde par un cyclone est tout aussi impressionnante que sa taille : elle équivaut à la consommation électrique de Tahiti pendant… 40 jours !

À quoi s’attendre pendant un cyclone ?

Un cyclone s’accompagne toujours de vents très violents, d’une hausse du niveau de la mer et de pluies extrêmes.

La quantité de pluie déversée par un cyclone peut atteindre de 800 millimètres à 2 mètres par jour. Un cyclone peut créer des inondations, des éboulements, des crues de rivières, des glissements de terrain et d’importants dommages, ravageant les infrastructures des îles, les habitations et mettant la population en situations de détresse précaire.

Même si les vents d’un cyclone ont une moyenne de 118 km/h, ceux-ci peuvent atteindre 350 km/h.

Le niveau de la mer, lui, peut s’élever de plusieurs mètres durant le passage d’un cyclone et causer d’importants dégâts le long des rivages.

La saison cyclonique en Polynésie française

En Polynésie française, il existe principalement 2 périodes de saisonnalité. La première est de novembre à avril, et la seconde est de la mi-avril à la mi-octobre.

Les cyclones se produisent typiquement durant la période de novembre à avril en Polynésie française avec par le passé certains cyclones qui ont ravagé toute l’île de Tahiti et plusieurs archipels.

À l’échelle internationale, on estime qu’il se produit annuellement de 40 à 50 cyclones.

Faire face à la saison cyclonique en Polynésie française

Avant le cyclonique

De manière générale, il est toujours recommandé d’avoir des vivres, des médicaments, des outils, une radio et un téléviseur. Il est également fortement suggéré de toujours bien élaguer ses arbres et de s’assurer que son habitation est adéquatement renforcée.

Alerte orange — Menace à moins de 48 heures

À l’approche d’un cyclone, lorsque la menace est imminente, il est recommandé de faire les choses suivantes :

  • récupérer les enfants ;
  • faire des provisions ;
  • doubler l’amarrage du bateau ;
  • stocker les matières dangereuses en lieu sûr ;
  • se tenir informé en écoutant les informations ;
  • se doter d’une radio à piles
  • ne pas sortir en mer ;
  • ne pas s’éloigner de la maison, sauf en cas d’avis contraire des autorités.

Alerte rouge — Menace dans 12 à 18 heures

Lorsque la menace d’un cyclone s’intensifie, voici quoi faire :

  • protéger la maison :
    • renforcer les ouvertures (portes, fenêtres, etc.) ;
    • rentrer les objets ;
    • protéger les vêtements, la nourriture et les médicaments.
  • sauvegarder les documents importants ;
  • trouver une pièce sûre dans la maison où se réfugier ;
  • se renseigner auprès de la mairie pour savoir où sont les abris cycloniques disponibles.

Pendant le cyclone

Les gestes suivants sont recommandés alors que le cyclone fait rage :

  • demeurer chez soi ;
  • éloigner les flammes nues ;
  • couper l’alimentation en gaz ;
  • couper le courant ;
  • écouter les informations.

Après le cyclone

Phase de sauvetage

Une fois le cyclone passé, la phase de sauvetage peut débuter. Voici quoi faire :

  • écoutez les informations ;
  • respecter l’interdiction de circuler, si elle est maintenue ;
  • alerter les secours, si quelqu’un est blessé ;
  • rester prudent sur la route, si la circulation est autorisée.

Fin de l’alerte

Une fois que la fin de l’alerte est émise, les gestes suivants s’imposent :

Ressources importantes

Plusieurs ressources sont mises à votre disposition lors de la saison cyclonique en Polynésie française.

  • Sapeurs-pompiers Mau taata tupohe auahi : 18
  • Police — Gendarmerie Aua mutoi farani : 17
  • Radio en FM et en MW ou AM sur 738 kHz

Une carte faisant état des prévisions cycloniques est également disponible sur www.meteo.pf. Et pour signaler des poteaux cassés et des fils tombés, il y a EDT DÉPANNAGE au 40 54 32 10. Les équipes d’EDT ENGIE sont mobilisées sur le terrain en cas de situation d’urgence tant que les règles de sécurité peuvent être respectées pour les opérations à mener.

Bien se préparer à la saison cyclonique en Polynésie française

Ces conseils vous aideront à bien vous préparer à la saison cyclonique en Polynésie française. Nous espérons que vous en ferez bon usage.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email