5 raisons de voyager en Polynésie cette année

Avec la fermeture des frontières, vous êtes en mal de dépaysement ? Vous tournez en rond à Tahiti ? C’est le moment de partir en virée dans les îles ! Aujourd’hui sur Maeva Expat, on vous donne 5 bonnes raisons de voyager en Polynésie là maintenant tout de suite. Et des idées de destinations auxquelles vous n’aviez peut-être pas pensé… Voyez plutôt.

Raison n°1 : Pour se dépayser le temps d’un (long) weekend

Pas besoin de sauter dans un avion pour Auckland ou Vegas pour se dépayser ! Vous verrez : aucun archipel polynésien ne ressemble à un autre et chacun regorge d’expériences uniques à découvrir. Au-delà des incontournables Bora Bora et Moorea, on a trois-quatre suggestions de destinations pour vous :

  • Partir sur les traces de Brel et Gauguin à Hiva Oa (aux Marquises)
  • Découvrir les bancs de sable rose et faire une plongée mémorable à Fakarava (dans les îles Tuamotu)
  • Visiter les grottes de Rurutu (dans les îles Australes)
  • Faire du snorkeling dans le Jardin de corail et visiter une plantation de vanille à Taha’a (à côté de Raiatea, dans les îles Sous-le-Vent)

Voilà. Il ne vous reste plus qu’à faire plouf-plouf pour choisir, appeler la RH pour poser quelques jours de congés et glisser votre maillot dans la valise

 

Raison n°2 : Pour s’offrir une digital detox

Vous êtes du genre à avoir 3 conversations WhatsApp en même temps ? A scroller votre feed Instagram à table ? Croyez-nous, y’a pas mieux qu’un petit séjour dans les îles pour (vraiment) déconnecter et pas juste parce que la connection Internet ne suit pas toujours..

Parce que là-bas, c’est cool la vie copine (comme on dit ici). L’ambiance est bieeen plus calme et détendue dans ces petits coins de paradis qu’à Papeete. Et surtout : on prend le temps. De se poser devant un coucher de soleil sur la plage, une Hinano fraîche à la main. De passer une matinée sous l’eau en tête-à-tête avec des poissons de toutes les couleurs. Ou de monter sur un paddle pour prendre du turquoise plein les yeux (et faire coucou à une raie ou deux au passage). Y’a pas besoin de  4 G pour ça !

 

Raison n°3 : Pour ne pas passer à côté des tarifs réduits

Ça, c’est la cherry on the cake. Des fois que vous seriez passés à côté de l’info, le Pays propose aux résidents des coupons voyages (« Titeti ‘Ai’a ») jusqu’à la fin de l’année pour soutenir le tourisme local.

Oui, vous avez bien compris : des bons d’achat pour payer votre pension de famille, votre excursion en bateau ou tout autre prestataire polynésien lors de votre séjour dans les îles. Plus l’île sur laquelle vous partirez sera éloignée, plus le montant du coupon sera élevé. On a envie de dire what else ? Seules conditions : voyager à deux personnes pour deux nuits minimum. La plateforme dédiée vous attend : https://www.titeti-aia.pf/

 

Raison n°4 : Pas de vol interminable en avion

L’avantage de voyager en Polynésie ? C’est 4h maaax de vol (pour rejoindre les îles Marquises). Ça veut dire :

  • Nana les discussions dans un anglais approximatif avec le douanier à Los Angeles (alors que vous émergez à peine)
  • Nana les escapades aux toilettes brosse à dents à la main avant d’atterrir
  • Nana le dos en vrac pendant 2 jours

Et ça, c’est pas rien.

Si vous avez un petit stock de congés à écouler, vous avez aussi l’option bateau. Et louer un catamaran ou carrément partir pour une semaine paradisiaque ou deux en croisière…

 

Raison n°5 : Pour soutenir les entreprises polynésiennes

Voyager en Polynésie, c’est aussi une façon de consommer local ! Avec cette fichue crise sanitaire, le secteur du tourisme en a pris un coup. Et la meilleure façon de soutenir les pensions de famille, les restaurateurs polynésiens et les prestataires de loisirs dans les îles éloignées, c’est de passer leur faire un petit coucou le temps d’un weekend. Vous verrez, ils vous le rendront bien

Des raisons de voyager en Polynésie cette année, on aurait pu vous en donner plein d’autres encore ! Parce que la saison des pluies est bientôt finie. Parce que vous ferez rêver vos copains en France. Parce que’il ne faut pas attendre la prochaine pandémiie mondiale pour se retrouver encore confinés.… Finalement ce qui compte, c’est de profiter de votre séjour au fenua pour le découvrir. Ah, au passage : la prochaine fois avant de partir, pensez bien à débrancher vos appareils électriques à la maison (4h de veille, c’est 1h de consommation électrique). Découvrez tous nos conseils pratiques pour faire des économies d’électricité à la maison sur notre blog EDT Engie.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email