Comment se recycle un panneau solaire ?

Les panneaux solaires portent avec eux de nombreux espoirs pour notre futur. Dans une quête de transition énergétique toujours plus d’actualité, de nombreux foyers font le choix de l’énergie solaire. Cette technologie soulève néanmoins certaines interrogations. L’une d’entre elles concerne la durée de vie et le recyclage de ces panneaux.

En effet, beaucoup pensent qu’un dispositif si technologique ne peut se recycler convenablement. Or, les panneaux solaires sont bien recyclables, et ce, à près de 100%.

EDT Engie vous explique donc comment se recycle un panneau solaire.

Quels matériaux sont recyclables dans un panneau solaire ?

L’un des nombreux avantages de l’énergie solaire est que les panneaux sont presque exclusivement composés de matériaux recyclables. Selon les types de panneaux solaires, jusqu’à 95% des matériaux peuvent être recyclés. Le verre constitue entre autres 80% de la composition d’un panneau photovoltaïque. Voici les éléments pouvant être recyclés :

  • Le cadre en aluminium du panneau solaire
  • Le verre, qui représente une grande part du panneau, est entièrement recyclable
  • Les cellules en silicium, primordiales au fonctionnement d’un panneau solaire (ces dernières peuvent être recyclées jusqu’à 4 fois !)
  • Le film plastique transparent disposé sur les panneaux
  • Les circuits imprimés et les conducteurs, généralement composés d’argent ou de cuivre

En bout de ligne, seules les connectiques ne peuvent pas être convenablement recyclées, ce qui représente une part infime parmi les matériaux d’un panneau solaire.

Les différentes étapes de recyclage d’un panneau solaire

Schéma du cycle de vie d’un panneau solaire (source : JADE Technologie)

Le recyclage d’un panneau solaire s’effectue dans un centre de traitement, de recyclage et de séparation des matières premières.

La première étape du recyclage d’un panneau est de séparer le cadre en aluminium du reste de la structure. Ce cadre va être recyclé et vendu en tant que tel. Ensuite, les câbles et connectiques vont être envoyés vers une filière de traitement des déchets électroniques. Ils ne peuvent pas être recyclés.

Ensuite, les cellules en silicium et le verre vont être recyclés de leur côté. Lorsque les déchets sont envoyés vers les filières de traitement et lorsque les matières premières ont été séparées, ces dernières vont être acheminées vers un centre de fabrication de panneaux solaires. De nouvelles cellules photovoltaïques vont aussi être créées et ma filière va commencer un nouveau cycle.

Les nouveaux panneaux solaires vont être transportés et vendus pour utilisation. Lorsque leur durée de vie sera finie, la même opération se répétera jusqu’à ce que les matériaux ne puissent plus être recyclés.

Une filière qui ne cesse de s’améliorer

Le fait que de plus en plus de professionnels et de particuliers se tournent vers les panneaux solaires motivent les acteurs de la filière à investir. Devenir producteur d’énergie solaire est une réalité pour certains. En France, le recyclage est réalisé à 100% sur le territoire. Nul doute que les méthodes de recyclage de ces panneaux devraient évoluer avec le temps.

Et outre la filière du recyclage, c’est également les méthodes de fabrication qui devraient connaître des évolutions notables. Aujourd’hui, la durée de vie d’un panneau solaire est estimée à près de 40 ans. Un chiffre qui devrait grimper au fur et à mesure que le futur du photovoltaïque continue de s’écrire.

EDT Engie vous accompagne dans votre transition vers l’énergie solaire

Les récentes études et constats font tous état du fait que nous devons changer nos habitudes de consommation sans attendre. L’énergie solaire constitue une solution durable pour bénéficier d’une énergie propre et durable. La filière de recyclage du photovoltaïque permet de recycler presque entièrement les panneaux et nul doute que cette dernière va continuer à évoluer.

Acteur majeur de l’énergie solaire en Polynésie française, EDT Engie est là pour vous accompagner dans votre processus de transition énergétique. Un mode de consommation plus durable, c’est contribuer aux futures générations et envisager l’avenir sereinement.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email