7 conseils pour optimiser l’utilisation de votre climatiseur

Lorsque la chaleur vient frapper à notre porte et que celle-ci devient insoutenable, beaucoup d’entre nous choisissent d’investir dans un climatiseur. En Polynésie française, où la température avoisine régulièrement les 30°, les problématiques liées aux climatiseurs sont nombreuses.

En effet, ces appareils consomment beaucoup d’énergie et sont un réel enjeu pour le territoire. Apprendre à optimiser leur utilisation est essentiel. Il existe des bons gestes à adopter pour consommer plus responsablement.

EDT Engie vous présente 7 conseils pour optimiser l’utilisation de votre climatiseur.

1. Choisir un climatiseur adapté à votre logement

Le premier conseil à appliquer est de choisir un climatiseur adapté à votre logement. Climatiser l’ensemble de son logement n’est pas bon. Il vaut mieux rafraîchir les pièces les plus importantes, à savoir le salon ou les chambres. Retenez donc que la puissance d’un climatiseur dépend de la superficie ou des pièces qu’il faut rafraîchir.

Voici les équivalences de puissance BTU d’un climatiseur selon la superficie à couvrir :

  • 7 000 BTU : de 7 à 15 m²
  • 9 000 BTU : de 15 à 25 m²
  • 12 000 BTU : de 25 à 35 m²
  • 18 000 BTU : de 35 à 50 m²
  • 24 000 BTU : de 50 à 70 m²
  • 30 000 BTU : de 70 à 80 m²

Un climatiseur trop puissant aura pour effet de gâcher de l’énergie. A contrario, un climatiseur trop faible demandera de l’utiliser plus longuement pour être efficace.

Établissez donc un plan des pièces à rafraîchir et renseignez-vous auprès d’un revendeur spécialisé qui saura vous guider vers les climatiseurs adaptés à vos besoins. Cela va vous aider à optimiser votre consommation.

2. Réguler l’utilisation de son climatiseur

Le point le plus important pour optimiser le rendement et la consommation de son climatiseur est d’adopter les bons gestes quant à son utilisation. En effet, il existe quelques astuces à connaître :

  • L’écart entre la température extérieure et celle de votre logement ne doit pas être trop grand : Une température intérieure autour des 25°C est suffisante pour ne pas subir la chaleur trop lourdement. En-dessous de cette température, votre climatiseur consomme beaucoup d’énergie pour rafraîchir votre intérieur.
  • Maintenir une température stable va éviter à votre climatiseur de devoir faire face à des changements brusques de températures qu’il devra combler.
  • Lorsque vous n’êtes pas chez vous, vous pouvez éteindre votre climatiseur pour réduire votre consommation

3. Éteindre son climatiseur durant la nuit

Il s’agit d’un comportement souvent peu observé chez les possesseurs de climatiseurs. Éteindre son climatiseur la nuit est pourtant évident pour plusieurs raisons :

  • Les nuits sont par définition plus fraîches que les journées et la chaleur (qui peut être lourde) est plus supportable.
  • Si votre maison est rafraîchie en journée jusqu’à ce que vous décidiez d’aller dormir, il fera suffisamment frais pour vous endormir au frais et passer une nuit agréable
  • Ouvrir les fenêtres la nuit pour faire circuler l’air sera suffisant pour rester au frais sans utiliser votre climatiseur

Astuce : Pensez à expliquer à vos enfants tous ces gestes et leur intérêt afin de les sensibiliser au fait d’économiser l’énergie !

4. Évacuer l’eau de son climatiseur vers l’extérieur

Lorsque vous utilisez votre climatiseur, il est tout à fait normal que de l’eau s’accumule à l’intérieur. Cela fait partie du cycle d’utilisation de l’appareil.

En revanche, il est important que cette eau puisse s’évacuer. Dans le cas contraire, cela va nuire à l’utilisation du climatiseur et son rendement pourrait être affecté.

Pour ce faire, il est important d’installer son climatiseur de façon à ce que l’eau puisse s’évacuer vers l’extérieur de votre maison. Inclinez légèrement votre climatiseur pour que l’eau puisse en sortir naturellement. Une pente minimale de 2% est conseillée.

Enfin, le rajout d’une évacuation d’eau raccordée à l’aide d’un tube en PVC (sous forme de siphon) va aider à bien libérer l’eau rejetée par le climatiseur. Cela empêche aussi la remontée d’odeurs.

5. Fermer les fenêtres

De la même façon que vous fermez les fenêtres de votre voiture lorsque vous mettez la climatisation, il est important de fermer les fenêtres de votre maison. Il ne s’agit pas là d’un fait insolite. Cela peut paraître assez évident, mais beaucoup pensent qu’ouvrir les fenêtres va décupler la performance de son climatiseur en évacuant l’air chaud.

Ouvrir les fenêtres lors de grandes chaleurs va seulement faire en sorte de consommer plus d’énergie par votre climatiseur. L’air chaud entrant va lui demander plus d’efforts pour rafraîchir l’intérieur.

Également, pensez à fermer les stores et rideaux de vos fenêtres, notamment celles qui sont exposées au soleil. Le soleil entrant dans une pièce a naturellement tendance à la réchauffer.

6. Choisir les pièces à rafraîchir

Comme nous le mentionnions précédemment, un climatiseur ne doit pas avoir pour vocation de rafraîchir un trop grand espace. Premièrement parce que certaines pièces comme la salle de bain ou un bureau ne sont pas des pièces toujours très utilisées ? D’autre part parce que plus la surface à rafraîchir sera grande, plus vous en demanderez à votre climatiseur.

La meilleure chose à faire est donc de fermer la porte de la pièce dans laquelle le climatiseur est installé. Si plusieurs pièces sont à rafraîchir, fermez les portes des autres pièces de façon à créer un couloir de froid entre les pièces qui doivent être mises au frais. Par exemple, de votre cuisine à votre chambre.

7. Entretenir son climatiseur

 

Enfin, comme tout appareil électroménager, un climatiseur doit être révisé régulièrement pour s’assurer que celui-ci fonctionne bien et que son rendement est optimal. Chaque kilowattheure économisé fera baisser votre facture !

Faites donc appel à un professionnel qualifié au moins une fois par an. Ce dernier viendra vérifier l’état des filtres et leur encrassement mais également l’état général du climatiseur. Des filtres usés nuisent à l’efficacité d’un climatiseur. Également, un climatiseur endommagé ou obsolète peut devenir un véritable gouffre énergétique pour votre logement.

EDT Engie vous aide à consommer plus responsablement l’énergie en Polynésie française

La transition énergétique est une problématique à laquelle nous devons tous contribuer pour le bien des générations futures. Maîtriser sa consommation est devenu un enjeu majeur pour chacun d’entre nous.

En Polynésie française, où la chaleur et l’humidité sont monnaie courante, l’utilisation des climatiseurs est un enjeu tout particulier. Apprendre à optimiser son utilisation est essentiel pour consommer plus responsablement l’énergie.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre guide de l’économie d’énergie !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email